L'accident : un choc...pour le blessé et ses proches
Rien n'est plus comme avant... Une autre vie commence...

ESPARR, pour mieux connaître la réalité de ce fléau. Les médias évoquent les décès causés par les accidents ; on parle moins souvent des handicaps qui affectent de nombreuses victimes survivantes, et particulièrement peu des handicaps "invisibles", dont souffrent certains.

En participant à ESPARR, vous nous aidez à mieux connaitre les conséquences à long terme des accidents de la route, qu'elles soient sanitaires, familiales, sociales ou professionnelles. Une meilleure compréhension de l'état de la victime, de son besoin d'accompagnement, des répercussions sur sa vie et sur sa famille, permettra d'améliorer leur prise en charge et l'offre de soins et de services.

Une attention particulière est portée aux victimes de traumatismes crâniens, afin de prendre la mesure de l'ampleur de ce handicap singulier qui touche la victime, mais aussi toute la cellule familiale.

1372 blessés volontaires et leurs familles participent ainsi dans le Rhône à cette recherche médicale.

Intégrer ESPARR, c'est, par les réponses de chacun, apporter les connaissances nécessaires pour notre recherche, mais c'est aussi appartenir à un groupe, y trouver des réponses à certaines questions, y trouver aussi de l'aide ; il peut être rassurant de se dire que l'on n'est pas seul à connaître certains problèmes qui peuvent paraître uniques. Savoir aussi que pour bon nombre de victimes, tout va bien, est aussi important pour la recherche.

Le recueil des données s'est déroulé sur plusieurs phases : phase d'inclusion, et phases de suivi à 6 mois, 1 an, 2, 3 et 5 ans après l'accident.

Aujourd'hui le suivi ESPARR est arrivé à sa fin et nous nous consacrons à l'analyse de toutes les informations que vous avez bien voulu nous transmettre.

ESPARR a été soutenu par le Ministère de la Santé, le Ministère des Transports, l'Union nationale des Familles de Traumatisés Crâniens, l'Association des Paralysés de France, la Ligue contre la Violence Routière. Il a reçu l'agrément du Comité Consultatif sur le Traitement de l'Information en matière de Recherche dans le domaine de la Santé (CCTIRS), et de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

 

Qui sommes-nous ?

L'équipe du projet ESPARR
Comment nous contacter ?